CRAC Europe - Comité Radicalement AntiCorrida

Alès : Le sondage

mise en ligne : 24 juillet 2012

Suite aux dernières corridas à Alès en mai 2012, à l’occasion desquelles le maire d’Alès avait demandé à son prestataire de service de déprogrammer un torero équestre éventreur de chevaux (le cheval Xelin, qui fut éventré fin avril 2012 à Séville par le rejoneador Rui Fernandes), le CRAC Europe poursuit son travail pour l’abolition des corridas dans la capitale des Cévennes.

Le sondage CSA effectué en ce mois de juillet montre que, en cas de référendum, nous obtiendrions largement la fin des corridas à Alès (55 % contre 40 %). Les 11 et 12 mai 2013, la plus grande manifestation anticorrida aura lieu pendant tout un week-end. Si le maire d’Alès, Max Roustan, respecte la démocratie, ce devrait être la fête de l’abolition dans une ville dont les références sont le pélardon et la châtaigne, et pas la torture tauromachique.

Jean-Pierre Garrigues
Vice-président

Pour accéder à l’intégralité de l’enquête, au format PDF et pour consulter notre activité à Alès.

Sujets abordés : Alès , CRAC Europe