Le 22 octobre, les eurodéputés se sont prononcés sur l’amendement visant à exclure les taureaux de corrida des subventions européennes de la PAC. Le CRAC Europe a soutenu cet amendement depuis son adoption le 4 septembre 2014 par la Commission ENVI (environnement, santé publique et sécurité alimentaire) et son rejet par la Commission des budgets le 29 septembre, jusqu’au vote le 22 octobre à Strasbourg, où nous étions venus encourager Bas Eickhout. L’amendement a été rejeté mais ce vote constitue un tournant dans la lutte contre la corrida au niveau européen.

Bas Eickhout avait tenu à ce que son amendement fasse l’objet d’un vote, non cette fois à main levée, mais par appel nominal, afin que l’on sache exactement « qui, de chaque député européen, soutient ou non cette pratique sanguinaire d’un autre temps ».

Nous avons ainsi obtenu une base de données qui nous permet d’analyser les résultats par groupe politique européen, par parti politique national, par région et par pays. Nous vous présentons donc ci-après notre analyse et nos conclusions. À la suite de nos commentaires, vous trouverez notre base de données organisée par groupes politiques et par pays.

Lisez l’intégralité de notre étude réalisée par Marika Marcuzzi, déléguée CRAC Europe Allemagne, chargée de campagne « Financement européen des corridas basta ! »