Ce vendredi matin, nous avons tenu un stand d’information sur la corrida. Nous avons mis à disposition des passants notre pétition pour l’abolition qui demande l’abrogation de l’alinéa 7 de l’article 521-1 du Code pénal qui tolère que des sévices graves et actes de cruauté soient infligés à des animaux sous couvert de tradition locale.

Vif succès rencontré : dans la matinée, 400 personnes ont validé ce document.

Le dialogue s’engage facilement sur le sujet dont ils entendent régulièrement parler sur les réseaux sociaux. Choqués, beaucoup nous ont parlé du lynchage des militants à Rodilhan (2011) dont ils ont vu les images sur Internet.

Un monsieur avec des écouteurs sur les oreilles m’interpelle et me dit : « Nicolas Hulot parle de la corrida en ce moment sur la radio » !

En soutien à notre lutte, des pompiers du SDIF des Bouches-du-Rhône, de passage dans la région, sont venus signer notre pétition et ont posé avec nous pour une photo.

Plusieurs centaines de tracts d’information ont été distribués par les militantes.

Le travail incessant des associations de protection animale, dénonçant les atrocités faites aux animaux dans tous les domaines, porte ses fruits : les Français, maintenant très bien informés par les médias et articles divers, ont pour la plupart une meilleure considération des autres espèces vivantes.

Les démonstrations sanglantes et cruelles de domination de l’homme sur l’animal lors des corridas leur paraissent choquantes et suscitent l’indignation.

C’est certain, les Français attendent une juste considération de l’animal dans notre société, et abolir la corrida leur apparaît comme une évidence !

Merci à Cathy, Sylvie, Patricia et Colette pour leur travail d’information dans la bonne humeur !

Christine Valusso
Déléguée CRAC EUROPE pour la protection de l’enfance en Ardèche

Galerie