25-26 août 2016

Cette année, nous avions décidé de manifester notre opposition aux corridas de Carcassonne par deux actions symboliques, sans publicité préalable.

Nous souhaitions compléter nos actions mensuelles de l’année 2016 au cours desquelles nous étions allés à la rencontre de nos concitoyens : Carcassonnais, Audois, habitants de la Région Occitanie, afin de leur expliquer la sordide réalité de la corrida et leur faire signer notre pétition dénonçant toutes les aides publiques, aussi bien morales que matérielles ou financières dont elle bénéficie.

À ce jour, nous avons recueilli 2 000 signatures, et c’est pour représenter ces citoyens que nous avons fait appel à quelques-uns de nos militants, mais également aux militants locaux des autres mouvements abolitionnistes tels que l’Alliance anticorrida, le CRAC Europe, le FLAC 66, Front des luttes pour l’abolition des corridas, la SPA, et aussi à des Carcassonnais rencontrés au cours de nos actions mensuelles. Notre but n’était pas d’avoir un grand nombre de participants, mais d’être suffisamment visibles par nos élus et de créer un effet de surprise.

Notre action de jeudi 25 août pour l’inauguration de la feria a été une réussite, nous étions 50 avec un seul mot d’ordre : « Feria, oui ! Corrida, non ! » Le maire, après avoir dit qu’il n’y avait pas de feria sans corrida, a été très contrarié par nos huées et a perdu ses nerfs.

Nous avons mené une action similaire le lendemain soir à l’occasion de l’inauguration de l’exposition de peintures tauromachiques à la Maison de la Région. Nous étions une trentaine, avec ce slogan :

CARCA : CORRIDA LA HONTE !

Lisa Boulbès
Coprésidente du CAAC (Comité audois pour l’abolition des corridas)

  • Pinterest