Le matin du vendredi 10 mars 2017, un grand nombre de personnes se sont pressées sur les allées de ce marché très fréquenté.

Un temps superbe, propice à la discussion ou aux insultes, nous avions le choix, les insultes restant aujourd’hui le seul argument valable (on les pardonne) des taurins et de leurs sympathisants.

Les phrases du style : « Vous rigolez ? Vous n’y arriverez jamais », ont laissé place, au fil des années, à ceci : « Vous nous emmerdez » (on vous l’accorde), ou, dans un registre beaucoup plus recherché :  « Ta gueule ! »

Juste pour avoir tendu un tract…

Fort heureusement, nous avons aussi croisé des gens civilisés avec lesquels nous avons eu des échanges tout à fait cordiaux.

Il y eut aussi cette rencontre avec des bénévoles dans l’humanitaire venus nous soutenir et qui se sont joints à nous. Comme quoi ce n’est pas incompatible de s’occuper des animaux et des humains : tout est vivant, tout est lié !

C’est donc tout au long de cette matinée que se sont enchaînées distribution de tracts et signatures de pétition sur fond de musique, ce qui attirait immédiatement l’attention.

Un grand merci aux fervents habitués venus nous aider : Anne, Véronique (notre photographe), Samandra, Gérard et Ronald.

Bienvenue à Pauline et Luna, une jeune lycéenne nîmoise d’origine espagnole, très efficace dans l’argumentation.

Nous vous donnons rendez-vous au mois d’avril. Même heure, même lieu !

Parce qu’on ne lâche rien.

Elsa Strasser
Secrétaire nationale et déléguée du CRAC Europe pour la protection de l’enfance

Didier Bonnet
Trésorier, porte-parole et délégué du CRAC Europe pour la protection de l’enfance

Galerie

  • Pinterest