Les militants du CRAC Europe et du Collectif Auvergne Anti Corrida ont de nouveau témoigné leur solidarité à l’association L-PEA, Lumière sur les pratiques d’élevage et d’abattage, aux côtés d’Aurore Lenoir, sa courageuse présidente, qui organisait une manifestation contre la ferme-usine des 1 000 veaux. La réalité du happening, qui rappelait le sort de ces animaux sacrifiés après avoir vécu l’horreur des conditions d’élevage dans des usines à viande, était tout simplement bouleversante.

Moment fort également fut celui du discours de Gérard Charollois, président de la CVN, Convention Vie et Nature pour une écologie radicale.

Comme chaque fois, nous avons tenu un stand, dont l’objectif prioritaire a été d’informer et de mobiliser en faveur des manifestations organisées par le CRAC Europe : celle du 22 avril à Manduel et celle du 12 mai à Alès. Un petit discours a été prononcé pour rendre hommage à Jacques Dary ainsi qu’à Jean-Pierre, tous deux figures emblématiques dans la lutte pour l’abolition de la corrida. Nous en avons profité pour annoncer la première conférence mise en place par le CAAC, dont le thème est « Miroir de la corrida : culture ou actes de cruauté », et qui se tiendra à Clermont-Ferrand le 27 avril prochain.

Nous avons eu à répondre à de nombreuses interrogations posées sur la manifestation du CRAC Europe du12 mai et celle citoyenne du 19 mai : « Pourquoi deux manifestations à une semaine d’intervalle, quelle(s) différence(s) entre elles ? » Il est incontestable que Jean-Pierre Garrigues est toujours énormément présent dans le cœur des personnes, nombreuses sont celles qui vont se rendre à Alès en sa mémoire. « Jean-Pierre, c’est le CRAC », « On ne peut pas continuer à militer pour l’abolition de la corrida et ne pas venir, il a tant fait pour cette cause. » « Ne pas être à Alès, sa ville, en plus de ça, serait une abomination » : ces mots sont dits avec une émotion vive et ils témoignent de l’affect et de la fidélité.

L’inacceptable a été dénoncé à Guéret !

L’inacceptable doit être dénoncé à Manduel et à Alès !

Soyons à nous tous, fédérés et rassemblés, une force : la voix des animaux victimes, pour que leur souffrance soit entendue comme une onde de choc afin que cesse leur martyre.

Cathy Martinez
Pour la délégation Auvergne du CRAC Europe

Galerie