Ce dimanche a eu lieu dans cette commune des Landes l’ouverture de la temporada 2018. Ce fut donc pour nous la première manifestation de l’année pour l’abolition de la corrida, organisée par le CRAC Europe et le collectif EHBAC. Les négociations, très difficiles, avec le maire et les forces de l’ordre avaient commencé plusieurs semaines auparavant.

Cette commune organise des novilladas dans le gymnase, aménagé en arènes pour la journée. À ce jour, le maire n’a toujours pas envoyé le rapport de la commission de sécurité demandé par l’avocate du CRAC Europe.

Nous ne comprenons pas que les habitants, pour certains les parents de ces enfants, puissent accepter pareille chose. Sans compter l’argent utilisé pour transformer cette salle en arène, pour torturer des herbivores sous les yeux d’enfants, puis le coût de la remise en état et la désinfection, si désinfection il y a.

À 14 h 30, nous étions 103 à nous rassembler sur le parking de l’école. Précédés du véhicule sono, nous avons pu défiler en scandant des slogans anticorrida jusqu’à la place de l’église, où le maire avait décidé de nous parquer dans un endroit délimité par des grilles.

Nous avons formellement refusé d’entrer dans « ce parc à moutons », malgré les tentatives d’intimidation des autorités de la gendarmerie.

Nous prîmes tous deux la parole, puis plusieurs manifestants s’exprimèrent successivement.

Un hommage a été rendu à Jean-Pierre Garrigues. Émus, beaucoup de militants n’ont pas pu retenir leurs larmes.

Vers 17 h 30, une pluie battante nous a obligés à arrêter la manifestation.

Les militants ont été très satisfaits de cette journée et nous ont demandé de continuer la lutte contre cette barbarie d’un autre temps.

Nous remercions très chaleureusement tous ceux qui ont répondu présents à notre appel, ainsi que l’association Animal Cross. Ce fut une belle manif, grâce à vous tous.

Rendez-vous samedi 17 février, pour notre assemblée générale et notre assemblée générale extraordinaire.

ABOLITION !

Didier Bonnet
Président par intérim

Carole Saldain
Déléguée des Landes et représentante du Collectif EHBAC, Euskal Herria Bayonne Anti Corrida

Dernière minute

Nous recevons cette pétition de notre correspondante, Beatriz Mac Dowell, que nous remercions vivement. Elle est adressée à la Commission des droits de l’enfance et de l’adolescence de l’Assemblée nationale espagnole, et s’oppose à la participation des enfants dans les écoles de tauromachie, dans le respect de la recommandation du Comité des droits des enfants de l’ONU. Que ce soit en France, en Espagne ou au Portugal, où sévissent encore la corrida et ses ignobles écoles taurines, où l’on apprend à des enfants à donner la mort, nous sommes tous concernés : on signe et on diffuse ! Merci pour votre aide.

 

Galerie