La demi-finale du bolsin a eu lieu à Manduel le 22 avril.

Nous y étions,  toute  la journée durant, et assez près pour gâcher le plaisir pervers des quelques aficionados présents dans les arènes.

Dimanche 19 août à Saint-Gilles, dans le cadre de « La feria de la pêche et de l’abricot », aura lieu la finale de ce bolsin, des veaux vont être à nouveau massacrés par des apprentis « tueurs de taureaux » issus des écoles taurines !

Ces « spectacles » sont une véritable boucherie.

Comme promis nous y serons aussi.

Nous nous devons de faire le maximum pour que ces séances de tortures n’aient pas lieu ce jour là et qu’elles cessent définitivement.

A noter aussi la présence de cette aire de jeu très tendancieuse appelée « Happycionado », créée par Matthieu Vangelesti dans le but de fabriquer les tortionnaires de demain.

Pour cette journée, rappel aux militants : il va faire chaud ! Prévoyez de l’eau et un pique-nique tiré du sac.
Nous ferons une petite pause entre midi et deux.

Heure de rendez vous : 9h00

Programme des réjouissances

Dimanche 19 août – 11 h

Finale du Bolsín de Nîmes – Métropole
3 becerros de la ganadería Marc Jalabert
et 3 becerros de la ganadería Philippe Cuillé
pour :

  • Borja David Ximelis Rodríguez (Ecole taurine José Cubero « Yiyo » de Madrid)
  • Alejandro Rivero Fenoll (Ecole taurine de la Diputación de Badajoz)
  • Tristan Espigue (Ecole taurine Rhône Afición de Fourques)
  • Adrián Villalba Mora (Ecole taurine d’Albacete)
  • José Nicolás Ruiz Abellán (Ecole taurine de Navas del Rey)
  • Aarón Rodríguez Martín (Madrid)

Dimanche 19 août – 17 h 30

Corrida
6 toros de la ganadería Luis Algarra Polera (Séville)
pour :

  • Emilio de Justo
  • Thomas Joubert
  • Andy Younes