Voir le courrier sur le site du CRAC Europe

La lettre d'information

mercredi 18 septembre 2019

Le joli mois de mai

Bonjour à tous,

Un mois de mai très riche en événements, et pas seulement du fait du second tour de l’élection présidentielle… qui nous fait déjà penser (devrais-je dire rêver ?) aux législatives des 11 et 18 juin. En plus des partis connus, ou du moins ce qu’il en restera (pardon, ça m’a échappé…), un tout nouveau, le Parti animaliste, présentera 80 candidats — il en totalise du moins 80 à ce jour. Dans plus d’un mois, ils seront certainement bien plus. Pour une première, c’en est une ! Vous aurez ainsi tous les choix souhaitables pour que vos votes correspondent au changement de société que vous appelez de vos vœux, pour l’abolition de la corrida, et plus généralement pour que ce soit le départ de plus de justice, de compassion et d’empathie pour tous les animaux.

Madrid, 13 de Mayo

Mais, bien avant cette nouvelle entrée dans le paysage politique, nous avons le plaisir de vous informer que le CRAC Europe a rejoint la plateforme La Tortura No Es Cultura ainsi que les associations Gladiadores por la Paz, AVATMA, Anima Naturalis, Wings of Heart, Equo, Amnistia Animal, CAAB, Pizquiat, Animal Rescue, Plataforma Stop Tauromaquia (Espagne), CAS International, PETA, No Corrida et la FLAC pour la grande manif antitaurine du 13 mai dans la capitale espagnole, qui ne cautionne plus la barbarie des « spectacles » qui se déroulent dans ses arènes.

Elle partira à 16 heures de la calle (rue) Bailén 8 (Arzobispado), et se dirigera vers la Plaza del Sol. Au-delà du simple symbole, c’est un acte politique fort.

Cannes, 24 mai

L’annonce de la présidence du jury du Festival par l’aficionado Pedro Almodovar, cinéaste espagnol qui a fait torturer et massacrer six taureaux pour les « besoins » de son film, Habla con ella (« Parle avec elle »), a donné lieu, en février dernier, à une pétition, adressée au président du Festival, Pierre Lescure, lui demandant de renoncer à son choix. Bien que ladite pétition ait recueilli près de 25 500 signatures, M. Lescure n’a rien voulu entendre. Hasard ou réaction ? Pour la première fois, grâce à l’eurodéputé Pascal Durand, une projection-débat sur la corrida aura lieu en plein Festival, avec la FLAC, Fédération des luttes pour l’abolition des corridas, dont est membre le CRAC Europe, et la SNDA, Société nationale pour la défense des animaux. L’excellent film Alinéa 3 (en vente dans notre boutique), de Jérôme Lescure (aucun lien de parenté !) y sera projeté.

Alès, 27 mai

Et voici, en primeur, rédigé par notre président, notre tract pour la manif, actuellement chez l’imprimeur. Pour vous donner l’eau à la bouche… c’est-à-dire l’envie de venir !

« Depuis sa reprise en 2002 par Thierry Hély et Jean-Pierre Garrigues, le CRAC (Comité Radicalement Anti Corrida) n’a pas cessé la lutte, bien au contraire ! Max Roustan, maire de la ville déjà à l’époque, aime les animaux, mais organise des séances de barbarie, que l’on nomme corridas. Étrange paradoxe… Rappelons que dès juillet 2009, à la suite de notre visite dans les bureaux de M. Roustan, les subventions avaient été supprimées pour les corridas ainsi que la gratuité pour les enfants.

  • En 2013, ce fut un moment historique puisque nous avions, par la mise en place d’une manifestation unitaire, atteint le record, toujours inégalé, de plus de 4 000 abolitionnistes dans les rues alésiennes les 11 et 12 mai. L’année suivante fut beaucoup plus difficile puisqu’un plan Vigipirate de niveau 3 nous empêchait l’accès aux arènes d’Alès. Nous étions toutes et tous fichés !
  • En 2015, nous mettions en place un « happening » sanglant dans toute la largeur de la rue pour montrer que la corrida, c’est « de la souffrance et du pognon ! ». Un fac-similé d’un billet de banque représentait le maire d’Alès, couvert de sang…
  • En 2016, nous poursuivions avec un tractage. Nous constations une forte hostilité de la part des amateurs de torture, plus que d’habitude.
  • Cette année, en 2017, nous vous proposons une double manifestation : une partie sous la forme de tractage sur les principaux ronds-points stratégiques de la ville (début : 15 heures, durée : 1 h 30), et une manifestation classique, avec un camion sono, au bord du Gardon, au niveau de la clinique Bonnefon, à partir de 16 h 30. Des personnalités sont attendues. Venez nombreux !

Merci de prévoir des boissons, des chapeaux, il peut faire très chaud !

Parking en face, rive droite du Gardon, avant de passer le Pont Neuf. Pour celles et ceux qui tracteront sur les ronds-points, rendez-vous sur le parking d’Hyper U, en prairie, à 14 heures précises. »

Et aussi…

  • La Brède, le 24 juin. À l’initiative de l’association Vénus, le CRAC Europe est coorganisateur de cette manifestation.
  • Les Saintes-Maries-de-la-Mer, le 14 juillet. C’est une manifestation UNITAIRE, une grande première dans cette bourgade très touristique située au cœur de la Camargue.
  • Rodilhan, en octobre (la date est à confirmer). Parce qu’on ne lâche rien !

Nous comptons sur vous !

Luce Lapin
Vice-présidente

Prochains événements

Rassemblement Unitaire Anti corrida à Paris Rassemblement Unitaire Anti corrida à Paris

Dernières actus

publié le 20 août 2019
Lettre ouverte du CRAC Europe (Comité Radicalement Anti Corrida) au Président de la République Française
Aidez les taureaux
Don & Adhésion Don & Adhésion
Suivez-nous
Suivez le CRAC Europe sur Facebook Suivez le CRAC Europe sur Twitter Suivez le CRAC Europe sur YouTube

Cet email a été envoyé à *|EMAIL|*
Cliquez ici pour vous désabonner

Comité Radicalement Anti Corrida
B.P. 10244
30105 ALÈS Cedex