Voir le courrier sur le site du CRAC Europe

Communiqué

jeudi 15 novembre 2018

Les restrictions du préfet des Landes sont imposées par le tribunal

Suite à l’audience de ce matin au tribunal administratif de Pau, le juge a rendu sa décision dans l’après-midi. Il soutient les restrictions de trajet et de durée du préfet, considérant que cela ne porte pas atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale de manifester.

Les propositions que nous avions faites sont donc rejetées. Nous estimons regrettable que soient ainsi validées à l’encontre des seuls militants entendant dénoncer la violence et la torture des contraintes qui vont forcément générer un risque accru de tension, alors que tout aurait dû être fait pour limiter ce risque de la part des autorités qui n’ont pourtant pas manquer de mettre en avant pendant toute la phase de négociation que les effectifs dédiés à la sécurité étaient déjà fortement sollicités par ailleurs.

Pour sa part, le CRAC Europe a tout mis en œuvre pour faire valoir la liberté de manifestation dans des conditions propres à limiter les risques d’atteinte à l’ordre public, en vain. Les autorités publiques ayant pour leur part fait un tout autre choix, il conviendra donc d’en tirer toute conséquence en terme de responsabilité.

Contact média : Roger Lahana 06 11 54 02 83

Aidez les taureaux
Don & Adhésion Don & Adhésion
Suivez-nous
Suivez le CRAC Europe sur Facebook Suivez le CRAC Europe sur Twitter Suivez le CRAC Europe sur YouTube

Cet email a été envoyé à *|EMAIL|*
Cliquez ici pour vous désabonner

Comité Radicalement Anti Corrida
B.P. 10244
30105 ALÈS Cedex