Campagne abolitionniste 2015 à Alès : c’est parti  !

A compter du 6 mai 2015, et pour deux semaines consécutives, le CRAC Europe et ses partenaires s’affichent en 4 par 3 à Alès. 20 panneaux pour dénoncer la barbarie des arènes financée par de l’argent public malgré les annonces du maire d’Alès en janvier 2014. Lors d’un conseil municipal, il avait annoncé l’arrêt définitif des subventions pour les corridas à Alès. Une élue aficionada communiste s’était alors écriée : « mais les arènes sont toujours à moitié vide ! Sans subvention, c’est la fin des corridas à Alès ». Le 30 mars 2015, Max Roustan, maire de la ville faisait voter une aide « exceptionnelle » de 15 000 euros pour aider le délégataire déficitaire…

Le samedi 16 mai à partir de 15h00, grand happening avec une mise en scène spectaculaire et symbolique pour dénoncer le blocage de la démocratie et le massacre programmé de 18 herbivores paisibles lors de trois séances de torture qualifiées de « sévices graves et d’actes de cruauté » par le code pénal.

Le CRAC Europe remercie l’ensemble de ses partenaires.