Le Comité des Droits de l’Enfant de l’ONU, à l’occasion de ses conclusions concernant la Colombie, vient à nouveau de faire part de ses préoccupations et de ses recommandations à propos des mineurs qui assistent ou participent aux corridas.

Raison de plus pour solliciter à nouveau UNICEF France, le Comité des Droits de l’Enfant devant rendre son rapport sur la France début 2016.

Plus de précisions ici.

Le collectif PROTEC avait envoyé une lettre (par courrier postal et par mail) il y a deux mois et demi, en novembre 2014, à Mme Barzach et M Lyon, présidente et directeur général d’UNICEF France.

Malgré vos très nombreux relais, ce courrier est resté sans réponse !

Cette nouvelle prise de position du Comité des Droits de l’Enfant est l’occasion de refaire une cyberaction (je sais, vous êtes constamment sollicités, mais c’est le seul moyen d’expression à la  portée de tous).

Les internautes disposant de peu de temps peuvent :

recopier le message suivant (en indiquant si possible Prénom Nom Ville)

« Madame, Monsieur,

Il y a un an, le Comité des Droits de l’Enfant avait exprimé, à l’occasion de ses conclusions sur le Portugal, ses préoccupations concernant les mineurs et la corrida.
Le Comité des Droits de l’Enfant vient de renouveler ces préoccupations à propos de la Colombie.
Je m’étonne que vous n’ayez pas jugé utile de répondre à la lettre que vous avait adressée le collectif PROTEC le 20 novembre 2014.

Avec mes sentiments distingués »

et l’envoyer à :

  • Michèle Barzach <mbarzach@unicef.fr>
  • Sébastien Lyon <slyon@unicef.fr>
  • Unicef France <contact@unicef.fr>
  • Carine Spinosi <cspinosi@unicef.fr>
  • Maud Saheb <msaheb@unicef.fr>

et/ou

par le formulaire de contact sur le site d’UNICEF France (en sélectionnant « Autre », tout à la fin, dans le champ « Objet »).