« Corrida la honte » de Roger Lahana

COUV CLH2 350px« Corrida la honte – Les dessous de la tauromachie« , seconde édition revue et augmentée, de Roger Lahana, Vice-président du CRAC Europe pour la protection de l’enfance. Préface à la seconde édition de Gérard Charollois. Préface à la première édition de Jean-Pierre Garrigues, Président du CRAC Europe. 438 pages. 22 €.

Auteur prolifique de romans, de nouvelles, d’articles et de documents, l’auteur contribue aussi au « HuffingtonPost » et rédige quotidiennement de nombreux articles sur son blog « Anna Galore Le Blog« .

La présente édition de « Corrida la honte – Les dessous de la tauromachie », revue et largement augmentée, fait suite à la première dont seule la couverture a pu être attaquée et interdite en justice par le lobby tauromachique. Le contenu du livre, lui, n’a pu l’être, tout ce qu’il contient étant vrai et solidement étayé par les faits.

Fraude fiscale, mensonges, tricheries, perversion, fiasco financier, détournements de fonds publics, noyautage politico-judiciaire, torture, sédition, déviances sexuelles, violences en réunion, dévoiement de mineurs… la liste des turpitudes est longue lorsque l’on commence à s’intéresser à l’univers de la tauromachie au-delà de l’aspect esthétique fallacieux qu’elle tente d’imposer aux yeux du grand public.

Cet ouvrage de Roger Lahana, Vice-président du CRAC Europe pour la protection de l’enfance, fait le tour des sujets sensibles qui touchent la corrida, un divertissement illégal défini par le Code pénal en tant que « sévices graves et actes de cruauté envers les animaux » (art. 521-1 – Livre V – Des Crimes et Délits), mais dépénalisé en 1951 dans une vingtaine de communes faute d’avoir pu en empêcher pendant un siècle la pratique hors-la-loi, une tolérance élargie en 2006 à onze départements du sud du pays.

La corrida n’est pas seulement un spectacle au cours duquel des bovins sont suppliciés selon un rituel précis à coups de harpons, lances, épées et poignards jusqu’à leur mise à mort sous les applaudissements de spectateurs ravis d’assister à leur agonie, elle est aussi le centre d’un système opaque où règnent les faux-semblants, les manipulations, les malversations de toutes sortes, les tromperies sans vergogne, l’exacerbation de la haine et les instincts les plus vils.

La corrida exalte ce qu’il y a de pire en l’homme : son goût du sang, de la violence, de la domination, de l’humiliation. Elle est, en cela, l’inverse de la civilisation. Véritable enquête menée pendant plus de trois ans, « Corrida la honte » est l’ouvrage incontournable pour qui souhaite avoir un avis éclairé sur la question.

438 pages. ISBN : 978-2-36782-021-7. ISNN : 2271 – 2682. Prix 22 €+ frais de port.

Les livres d’Elisabeth Hardouin-Fugier à découvrir !

Découvrez les livres d’Elisabeth Hardouin-Fugier, historienne et spécialiste de la corrida.

Editions Reaktion Books sponsorisé par le CAS
Editions Reaktion Books
sponsorisé par le CAS

Parution d’un ouvrage important relatant la sanglante histoire de la corrida

En mai 2010 a paru un nouvel ouvrage essentiel sur l’histoire sanglante de la corrida dans le monde : ’Bullfighting ; A Troubled History’ . Ce livre, écrit par l’experte en matière d’(anti) corrida, Elisabeth Hardouin-Fugier, a été adapté en langue anglaise sur une initiative du CAS International.
Madame Hardouin-Fugier avait déjà publié cet ouvrage sur l’histoire de la corrida en Europe en français sous le titre : Histoire de la Corrida en Europe. CAS International était désireux de disposer d’un livre sur la corrida en anglais pour informer un public plus vaste de la cruauté de la corrida. Madame Hardouin-Fugier a accepté avec enthousiasme et nous avons rapidement trouvé un éditeur : Reaktion Books, établi à Londres.
CAS International a contribué financièrement à la publication de ce livre et a fourni à l’éditeur quantité de photos de corridas et de fêtes cruelles avec des animaux.
Le résultat est un ouvrage très informatif comportant de nombreuses photos et illustrations de l’histoire de la corrida et du mouvement anticorrida en Europe et en Amérique latine. Les corridas ne sont pas seulement organisées en Europe (Espagne, France, Portugal), mais aussi dans 5 pays d’Amérique latine : Colombie, Equateur, Mexique, Pérou et Venezuela.
Pour écrire son livre, madame Hardouin-Fugier a fait des recherches approfondies sur la souffrance des taureaux et des chevaux dans tous les pays de corrida. Cette souffrance est bien mise en évidence dans le livre et nous espérons que tous ceux qui le liront seront convaincus que la corrida et les ‘fêtes’ cruelles doivent être abolies le plus vite possible.
Le 16 mai 2010, CAS International a remis le premier exemplaire du livre à Madame Hardouin-Fugier pendant un important sommet international d’associations anticorrida à Barcelone. Elle était très satisfaite du résultat et nous aussi bien sûr ! Cet ouvrage est une pièce maîtresse dans la collection des ouvrages sur la corrida, certainement aussi par le fait que, dans ce livre, la question des abominables sévices subis par les taureaux, les chevaux et autres animaux est amplement traitée.
On peut acheter ce livre dans diverses librairies (également en ligne) pour environ 25 €.
Auteur : Elisabeth Hardouin-Fugier
Titre : Bullfighting ; A Troubled History
Editeur : Reaktion Books, London (www.reaktionbooks.co.uk/book.html ?id=384)
ISBN : 978-1-86189-518-9

Sous l’aspect simple d’un alphabet, la «  Corrida de A à Z  », quatrième livre d’Elisabeth Hardouin-Fugier sur la corrida, présente à la fois une initiation au spectacle des arènes françaises, et des recherches inédites. Parmi les 17 armes employées pour affaiblir le taureau, l’auteure fournit des autopsies pour la pique, les Banderilles* et l’Epée*. Les blessures de la pique, analysées par les vétérinaires des arènes madrilènes (Las Ventas, 90 taureaux,1998). Le résultat (Cheval*) montre que les profondeurs de ces blessures, fictivement cumulées, atteindraient la hauteur…d’un auroch à son garrot (2 mètres).
Dans Lois et Finances* les démarches d’un militant curieux de connaître le déficit généré par des corridas montrent la ruine de la petite cité catalane de Bourg-Madame, (Pyrénées Orientales). La rocambolesque histoire des éphémères corridas de Fenouillet, concerne une cité contigüe de Toulouse. On n’oublie ni les acteurs, Matadors*, enfants (Juli, el*), Univers des sexes* ni le Taureau*, ni les sites des corridas actuelles, Hagetmau* (sud-ouest) et, pour la évoquer la Camargue, le personnage emblématique de Joseph Yonnet*.
Plus gaiment, Un Kaléidoscope* fait défiler les images peintes sur verre pour les lanternes magiques.
Elisabeth Hardouin Fugier. La corrida de A à Z , éditions Alan Sutton, www.editions-sutton.com
(autour de 23 € ).

A favor de los toros de Jesus Mosterin

Jesus MosterinTraduction d’un passage d’une interview de Jesus Mosterin  :

« Il n’y a pas de doute : dans 20 ans les corridas seront interdites en Espagne, comme elles le sont dans tout le reste de l’Europe, sauf dans certains villages du sud de la France. Mais ce qui s’est passé en Catalogne était dejà arrivé dans le reste de l’Europe il y a 200 ans. Tout d’abord l’Angleterre, puis la Belgique, l’Italie… »_

Le refus des corridas a-t-il augmenté en Espagne ?

Oui. Auparavant on avait l’Inquisition, les exécutions publiques… mais ça a disparu. Il reste toujours des anachronismes de l’Espagne noire tels que les corridas, mais elles sont de plus en plus incompatibles avec le niveau culturel et la sensibilité du peuple espagnol. »

Anthologie d’éthique animale. Apologies des bêtes

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer a publié une ANTHOLOGIE D’ETHIQUE ANIMALE. APOLOGIES DES BETES.

Anthologie d'éthique animale. Apologie des bêtes de Jean-Baptiste Jeangène VilmerLa conduite des hommes à l’égard des animaux fait depuis toujours l’objet d’une évaluation morale par ceux d’entre nous que la souffrance indigne. La philosophie officielle en occident, qui justifie l’exploitation des bêtes pour manger, travailler, expérimenter, nous divertir et nous tenir compagnie, n’a jamais fait l’unanimité. L’éthique animale est l’étude de la responsabilité morale des hommes à l’égard des animaux et cette anthologie est son histoire. Une contre-histoire des animaux, dans laquelle Pythagore, Vinci, Cyrano de Bergerac, Rousseau, Voltaire, Sade, Schopenhauer, Lamartine, Darwin, Wagner, Hugo, Tolstoï, Zola, Gandhi, Russell, Colette, Claudel, Yourcenar, Singer, Lévi-Strauss, Derrida, Houellebecq, Onfray et beaucoup d’autres prennent position sur les droits des animaux, les devoirs de l’homme à leur égard, le végétarisme, la chasse, l’expérimentation, la corrida, les zoos et d’autres questions théoriques et pratiques. Réunissant 180 auteurs, plus de 40 traductions et plusieurs textes inédits, ce livre de référence est la première et la seule anthologie francophone sur le statut moral des animaux.

Commander le livre sur Amazon

Attachée de presse : Patricia Ide-Beretti / 01 58 10 31 89 / ide-beretti@puf.com