Accueil très chaleureux tout au long de cette journée à Issoire où nous avons tenu un stand d’informations durant le vide-grenier organisé par nos amis du refuge de SOS Animaux du Breuil sur Couze (63).

Parmi le grand nombre de personnes qui se sont arrêtées à notre stand, on retient particulièrement l’histoire de ces deux familles qui nous ont raconté avoir assisté à une corrida pendant leurs vacances. Ignorant tout de la réalité, ils pensaient voir un divertissement amusant, du style d’Intervilles.  Leurs réactions sont similaires : ils ont quitté l’arène très vite, en état de choc, indignés par ce qui se passait sous leurs yeux et scandalisés de ne pas en avoir été prévenus. C’était « de la torture à ciel ouvert », « une vraie boucherie indigne », « un truc pour détraqués » et se sont demandés, et se demandent encore aujourd’hui, « pourquoi faire subir ça à ces pauvres animaux » et « QUI pouvait regarder CA ! ! ! ». Depuis, et ce malgré les années passées, ces adultes et ces enfants sont toujours sous le choc du traumatisme qu’ils ont subi… De plus la présence d’enfants à ce spectacle les indigne jusqu’à l’écoeurement… Ils ne comprennent pas que les représentants de l’Etat ainsi que les services sociaux laissent faire et se rendent donc, à leurs yeux, coupables de mise en danger  de la jeunesse.

Notre présence a donné lieu à de longs échanges pour expliquer ce qu’est une corrida à la grande majorité des visiteurs ignorants et choqués que cela existe aussi dans notre pays.

Succès assuré quant à notre mission d’informer et de faire signer notre pétition (sans oublier la vente d’articles de notre boutique !)

C’est avec plaisir que nous avons reçu la visite du maire d’Issoire, M. Barraud, qui nous a gratifié de ses cordiales salutations ; il est vrai qu’il y a 2ou 3 ans il avait accepté de signer le manifeste du Crac Europe !

Durant toute cette journée nous avons rencontré des citoyens qui se posent cette question récurrente : « jusqu’à quand la corrida va-t-elle perdurer dans notre pays car c’est inadmissible et honteux ? » et qui font cette réflexion : « le monde est déjà assez cruel et violent et ne pas respecter les animaux c’est aussi ne pas se respecter, non plus, entre humains ».

Qu’ajouter au bon sens citoyen ? sinon, CORRIDA ABOLITION !

Cathy Martinez