COVAC[1]Faites signer le manifeste aux vétérinaires que vous connaissez !

Le collectif des vétérinaires pour l’abolition de la corrida, initié par Jean-François Courreau, professeur à l’École Vétérinaire de Maisons-Alfort (94), Nathalie Milhas, vétérinaire à Fenouillet (31), et Jean-Paul Richier, praticien hospitalier (94), a franchi le seuil symbolique des 1000 adhérents !

 

  • Plus de 1000 vétérinaires de toute la France, y compris le sud, prennent publiquement position contre la corrida, et réclament son interdiction sur l’ensemble du territoire français.
  • Plus de 1000 vétérinaires soutiennent les propositions de loi visant à supprimer l’exception au code pénal que constitue la corrida.
  • Plus de 1000 vétérinaires protestent contre l’inscription du supplice d’un bovin au patrimoine culturel français.

Il faut continuer !

Ensemble, nous allons contribuer à faire reculer la corrida. Peu importe qu’elle ne concerne qu’un petit nombre d’animaux, ou que ceux-ci mènent une existence convenable avant leur mise à mort. Ce spectacle, délibérément cruel pour le simple plaisir, quoi qu’en disent ses amateurs, légitime par sa seule existence toutes les autres maltraitances d’animaux.

Téléchargez le formulaire à faire signer aux vétérinaires et le renvoyer une fois rempli à :

CRAC Europe
BP 10244
30105 ALES Cedex

Il existe également la possibilité de signer en ligne sur le site.

Merci !

Marche à suivre :

Pour rejoindre le collectif, il suffit de souscrire à la déclaration suivante :

« En tant que vétérinaires, nous nous déclarons opposés à la corrida. Cette pratique, qui consiste à supplicier des taureaux en public, doit disparaître de nos sociétés. La souffrance qu’elle fait endurer à ces animaux est injustifiable. L’évolution des connaissances scientifiques ainsi que l’évolution des mentalités rendent désormais nécessaire la mise en oeuvre de mesures visant à supprimer de tels spectacles. »

Indiquez-nous vos nom et prénom, les fonctions (et titres le cas échéant) que vous souhaitez voir apparaître, et vos coordonnées d’activité ou éventuellement de résidence (seule la commune que vous souhaitez voir apparaître sera publiée).