Aujourd’hui à Nîmes (21/04/2013) c’était le 30e anniversaire du Centre français de tauromachie. Et pour fêter ça, les aficionados ont été gâtés. Pas moins de 10 veaux ont été torturés dans l’arène… juste pour eux. C’était leur fête ! Mais c’était aussi la fête des touristes ou autres ignorants avec leurs enfants. L’entrée à la torture (gratuite) était gratuite. Le « hic » est que la plupart de ces bonnes gens pensaient assister à des animations pour enfants. Donc sans se douter de rien, ils rentrèrent dans l’arène de la mort, mais en sortirent peu de temps après… choqués, avec des enfants en pleurs. C’était effrayant de voir le milieu taurin se tenant là à l’entrée, complètement passif face à cet état de fait et qui encourageaient même les familles à entrer dans l’arène. Nous avons vu une, deux, trois familles sortir choquées… puis 4, 5, 6…. ensuite nous ne les avons plus compté. Pour ma part, voyant ça, je n’ai pas pu m’empêcher de m’adresser haut et fort aux taurins se tenant là, passifs, et de dénoncer leur tromperie. Aucun panneau à l’entrée indiquant la dureté (pour ne pas dire la barbarie) de ce « spectacle », ou même tout simplement la vérité : « Novillada avec mise à mort ». Un peu plus tard, le maire apparait sortant de l’arène. Là aussi, plus fort que moi, je me dirige vivement vers lui et le dénonce haut et fort : « Vous n’avez pas honte de laisser entrer des enfants ? …. des enfants sortent en pleurs… »

Il me coupe net en me demandant sèchement de le laisser tranquille et la personne qui l’accompagne s’interpose et m’éloigne de lui. Voilà des types sans aucun scrupule, aucune morale…. ce qui compte pour eux, c’est leur petit plaisir égoïste… le reste ne les concerne pas.

Cette action a été porteuse, malgré toute la colère que nous ressentions, car elle nous a permis de les dénoncer publiquement, d’informer et de trouver de nouveaux militants. En effet, certains vont se joindre à nous et seront présents à la manifestation d’Alès.

Nous avons pu recueillir également ce témoignage d’un touriste (un grand merci à lui !) :

Merci à Michèle, Ann, Nadine et Soizick d’avoir participé à cette action qui s’est décidé le jour même.

Nathalie Valentin
Déléguée Gard CRAC Europe

Partage

Shares