Le 12 mai 2019 à Vergèze, lors de la feria, un taureau qui devait combattre dans les arènes a pu s’échapper et a blessé six personnes dont trois gendarmes.

Le CRAC Europe pose plusieurs questions :

  • Le personnel en charge du transfert des taureaux du camion au toril était-il compétent ?
  • L’organisation de la sécurité pour un tel événement était-elle suffisante ? Et si oui, a-t-elle été respectée ?
  • Les arènes de Vergèze répondent-elles aux normes de sécurité actuelles ?

Ces questions nous les posons aux organisateurs des festivités de Vergèze ainsi qu’à son maire, M. René Balana.

A noter que les gendarmes sur place à cause ou grâce à la présence des militants du CRAC Europe ont ainsi pu éviter un carnage !

Qu’en aurait-il été s’ils n’avaient pas été là ?

Si la corrida n’existait pas, ces questions ne se poseraient pas.

Didier Bonnet
Président du CRAC Europe