Voici l’arrêté préfectoral qui a créé à Alès le 31 mai 2014 une présomption de culpabilité envers quiconque achète des billets de corrida en étant supposé être anti-corrida.