Vendredi 19 juin 2015, une réunion de travail a rassemblé à Paris les quatre personnes à qui la France doit d’avoir vu son patrimoine culturel immatériel nettoyé de sa tache d’infamie, la corrida : David Chauvet (président de Droits des Animaux), Maître Éric Verrièle, Maître Christophe Courage et Jean-Pierre Garrigues (président du CRAC Europe pour la protection de l’Enfance).

L’ordre du jour était à la fois festif et sérieux, puisqu’il s’agissait de célébrer cette victoire historique, mais également de faire le point sur la suite de la procédure au Conseil d’État.

Rappelons que le pourvoi en cassation n’est pas suspensif et que l’inscription de la corrida au PCI a été officiellement abrogée selon l’arrêt de la Cour Administrative d’Appel de Paris du 1er juin 2015. La date effective de l’abrogation a été fixée à mai 2011 par le tribunal.

Ayant eu le privilège d’être invité à cette réunion, j’ai pu prendre quelques photos, dont celle des quatre vainqueurs qui illustre cette note. D’autres ont participé dans l’ombre, nous les remercions également.

Roger Lahana