La corrida se pratique encore de nos jours dans huit pays du globe : la France, l’Espagne, le Portugal, le Venezuela, le Mexique, la Colombie, l’Equateur et le Pérou. L’un des points particulièrement forts du sommet anticorrida de Lisbonne (23-24 juin 2015) a été la mise en évidence du recul général de cette barbarie dans une majorité d’entre eux, comme le montrent ces quelques illustrations projetées lors des conférences au Parlement portugais.

– Espagne : promesse de fin des subventions à la tauromachie à Madrid (rappel : la corrida est déjà abolie en Catalogne, aux Canaries et dans presque toutes les communes des Baléares).

espagne

– Portugal : baisse générale de fréquentation et de nombre de corridas.

portugal

– France : abrogation de l’inscription de la corrida au Patrimoine Culturel Immatériel de la France.

france

– Colombie : effondrement de la fréquentation dans les plus grandes places taurines.

DSC01932p

– Venezuela : quasi-disparition des régions où les corridas se pratiquent encore.

DSC01938p