Une militante du CRAC Europe nous a fait parvenir l’extrait qui suit d’une intervention  de Dave en public le 11 juin 2016, dans le cadre du salon « Des livres, des stars » organisé à Aix-en-Provence. Il présentait son livre « Ma chienne de vie » (chiens sauvés de la pêche au requin à l’île de la Réunion) et il a abordé face au public le sujet de la corrida, dont il parle aussi dans son livre :

« Mais j’ai des infos pour vous. Beaucoup plus près de chez vous, sachez qu’il s’en passe de belles et pas dans l’ombre. Au grand jour. En plein soleil même. Je vous sens perplexe, intrigué. Vous êtes assis ? Bon. Attention quand même vous risquez de tomber de votre chaise.

Alors voilà. C’est difficile de croire mais je vous jure que c’est vrai. Dans le Midi de votre beau pays prétendument civilisé subsistent d’anciens rituels consistant à mettre à mort des animaux en public, non sans leur avoir fait subir auparavant un long même très long supplice, une agonie sanguinolente. Horreur pour certains – pour vous j’espère -, spectacle sublime pour d’autres. Non, je n’exagère pas.

Et vous savez quoi, l’officiant de ces sinistres cérémonies ne se contente pas d’être un simple assassin. Il cumule les fonctions : bourreau, boucher, charcutier, mais aussi danseur, et un peu clown également, tant les postures qu’il prend dans son habit bariolé et pailleté oscillent entre burlesque et grotesque. C’est sidérant non ?

Et j’ajoute que cela se passe dans de grands abattoirs appelés arènes, devant des centaines ou des milliers de gens venus tout exprès pour assister à l’exécution. Qu’est-ce que vous dites de ça ? »

Un très grand merci à Dave pour ces propos !