Ce vendredi 8 juillet fut riche en événements à Avignon et Aix en Provence. Mais tout d’abord, un immense bravo à toute l’équipe parisienne qui avait fait le déplacement et sans laquelle rien n’aurait été possible ! Ces spécialistes avaient déjà « coincé » le honteux ministre de l’inculture 6 fois à Paris. Ce fut donc hier une septième et huitième fois. Dans sa grande lâcheté, Frédéric Mitterrand joue à cache-cache avec les militants, mettant en place un double voire triple agenda pour brouiller les pistes. A quoi en est réduit un ministre de la république ? Où est le courage politique ? Cette décision de classement de la corrida, « il ne l’a pas vue venir ». Il n’aime pas la corrida ! Qu’attend-il donc pour contrer le seigneur de la tauromachie, Nicolas Sarkozy, et sortir de cette situation avec panache ?

Découvrez l’action en images , grâce au reportage de la chaîne « AVI NEWS ». Le ministre n’en mène par large ! :

http://www.citylocalnews.com/avignon/2011/07/08/avignon-frederic-mitterrand-conspue-par-les-anti-corrida


Lisez l’article de La Provence du 9 juillet 2011 (format PDF) :

Lisez l’article de Vaucluse Matin du 9 juillet 2011 (format PDF) :

Le vendredi soir à Aix en Provence, le ministre a changé de théâtre pour nous éviter. Avec l’aide de différents relais, nous avons pu le retrouver et nous nous sommes positionnés au niveau des différentes sorties. Une première voiture vide est partie pour faire diversion. Nous avons attendu encore 20 minutes pour voir trois véhicules sortir en trombe du bâtiment. dans l’un d’eux, Frédéric Mitterrand, partant sous les slogans du groupe : « Non à la honte française ! », « retrait de la corrida du patrimoine ! », « La torture n’est pas la culture ! »…

Le groupe de militants citoyens était présent le lendemain matin à Arles et a pu interpeler à nouveau Frédéric Mitterrand. De nombreux médias étaient présents. Les militants ont pu s’exprimer face aux médias.

Partage

Shares