Si « Capri, c’est fini », la corrida continue à torturer et à tuer des bovins à l’arme blanche dans nos arènes. Pour en finir au plus vite avec cette barbarie d’un autre temps, le chanteur Hervé Vilard a rejoint les quelque 2 000 personnalités qui ont signé notre manifeste abolitionniste.

Il se dit « totalement opposé à la corrida sous toutes ses formes », qu’il trouve « indigne » de notre civilisation.

220px-Hervé_Vilard