L’opposition politique de Galice s’est déclarée ouvertement contre la corrida. Aujourd’hui le Parlement gallego a constitué un front anti-corrida qui rassemble les partis de l’opposition dont le but est d’éviter qu’on accorde des fonds publics « pour que ces abrutis assistent à ces spectacles ».

Ce mouvement anti-corrida, soutenu par l’association « Galicia, Mellor sen Touradas », se prononce fermement contre la maltraitance animale et veillera pour que ces principes imprègnent toutes les initiatives de l’Assemblée régionale.

Source (en espagnol)

Partage

Shares