Bonjour Arte,

De nombreux adhérents et sympathisants nous ont signalé la programmation le 2 juillet 2012 par votre chaîne d’une émission faisant l’apologie de la corrida et notamment du « dur apprentissage d’élèves toreros ».

Nous sommes consternés : le lobby des sadiques sur bovins a donc réussi à se parer du blanc-seing de la chaîne Arte, qui garantit un label de vérité et de communication artistique de haut niveau. Or c’est précisément le mensonge grotesque visant à faire passer le supplice de l’animal pour de l’art qui caractérise les tenants de ce dernier vestige de la barbarie humaine en matièrede spectacle.

Pour informer vos spectateurs sur l’apprentissage de l’activité de matador, il eût été plus honnête de diffuser des images du court métrage Apprendre à tuer, de Pablo Knudsen, qui montre comment des enfants torturent à mort des veaux et des vachettes à l’arme blanche. Pour informer les humanistes cultivés et pacifiques qui me semblent constituer en majorité votre public, il eût été plus honnête de montrer comment les sadiques adeptes de torture sur bovins ont traité les militants pacifiques qui s’étaient enchaînés dans l’arène de Rodilhan pour empêcher le massacre desjeunes animaux destinés à assouvir le vice des spectateurs du concours infâme dit « Graines de toréros » [15].

Au nom de ceux qui militent de toute leur âme et conscience pour éviter aux enfants traumatisme ou passage à la violence [16] nous vous demandons de déprogrammer ce reportage ou de nous donner la parole dans une autre émission.

J’espère enfin que vous citerez Jean Lacouture, qui, tout en étant tristement illustre par ses élucubrations « taurines », avouait à quel point le spectacle d’un enfant torturant un veau était insoutenable.

Veuillez agréer l’expression de ma profonde déception.

Dr. Michèle Breut
Vice-présidente
CRAC EUROPE pour la protection de l’enfance

Partage

Shares