Hier à Rodilhan nous avons vu le vrai visage de « l’aficion » !
Brutal, bestial…frappant avec les poings autant qu’avec les pieds les militants enchainés et …pacifiques, visant de préférence la tête et les yeux !
Plusieurs des nôtres sont ressortis de ce cauchemar l’arcade sourcilière fendue !
Mais l’image la plus violente restera pour moi celle de cette petite fille blonde (5-6 ans) . Assise à mes cotés , elle frappait dans ses menottes au rythmes de l’orchestre ringard qui assassinait « la marseillaise », folle de joie à l’idée de voir un animal se faire trucider par l’amant sanguinaire de Barbie.
Cette petite fille blonde était avec son papa, il répétait : » ça va commencer… », et un sourire que je ne parvenais plus à trouver enfantin déformait sa petite face.

J’ai eu honte de croiser son regard, honte pour elle, pour le père complice de cet amusement cruel, et plus que tout ,pour la maman qui a offert à son enfant le spectacle d’un autre enfant « animal » se faisant charcuter par un apprenti tortionnaire. La petite fille blonde déjà phagocytée par la tradition n’aura sans doute pas vu dans les yeux implorants de l’enfant « animal » l’image de notre terrifiante espèce .

Chantal Bassignani

Partage

Shares