Comme la corrida est un grand mensonge où l’homme et la Bête sont à chance égale, le taureau a quand même été abattu.

Pas de photo de cet assassin qui, peut- être, comprendra ( on en doute) qu’il faut arrêter de tuer.

Mercredi 14 juillet, la corrida d’Orthez n’est pas allée à son terme. À son premier toro, Yannis Djeniba, « El Adureño », a pris une cornada qui a frôlé l’artère fémorale: une blessure profonde d’une vingtaine de centimètres qui a nécessité son évacuation sur l’hôpital de Dax. Ironie du sort, c’est un toro de l’élevage gersois du Camino de Santiago qui a blessé le jeune matador de Nogaro. Sa participation à la corrida du 31 juillet à Riscle est très incertaine.
La dépêche du midi

Partage

Shares