Le mouvement populaire anti corrida de Colombie demande à tous les militants anticorrida d’écrire aux ambassades pour l’aider à obtenir un référendum à Botoga.  En effet, le Conseil Constitutionnel a voté pour le retour des corridas dans la capitale mais ça ne se fera pas facilement car le maire a réussi à reporter pour deux ans au moins l’autorisation, le temps de faire travaux dans les arènes, et entre temps organiser un referendum.  Un message-type que vous pouvez envoyer aux ambassades figure ci-dessous.

La liste des ambassades peut être trouvée sur cette page de l’association Animals Defenders International  https://www.facebook.com/adilatinoamerica
ou directement ici : http://embassy-finder.com/colombia_embassies

Exemple de lettre ou de mail :

Objet : No a la crueldad! No mas corridas de toros

Messieurs,

Nous soutenons vivement le mouvement populaire anti corrida en Colombie. Nous pensons que la Colombie sera bientôt  l’exemple du progrès éthique vers une société civilisée digne de ce nom.

Ces spectacles de barbarie, de souffrance et de mort doivent disparaître ! De voix indignées se lèvent de plus en plus nombreuses pour demander la fin de cette ignominie.  Les autorités politiques ont le devoir de les écouter.

Respectueusement