A Madame la Ministre de la Justice Christiane Taubira Messieurs les Procureurs Généraux,

Nous, citoyens français pour l’abolition de la corrida, déplorons la restriction abusive d’un de nos droits fondamentaux. Sous prétexte de sécurité publique, dont la mise en cause de notre fait reste à démontrer, des arrêtés rendent impossibles de fait les manifestations autorisées.

Nous rappelons que nous demandons un débat au Parlement depuis des années, en vain. Le Ministre de l’Intérieur se vante dans les colonnes du Midi Libre « Nous sommes plusieurs [aficionados] au gouvernement, nous avons la capacité de bloquer toutes les initiatives. » Il fait étalage, sans le moindre respect de la democratie, d’un conflit grave d’intérêts, et d’une absence de scrupules inacceptable à détourner les pouvoirs conférés par sa fonction.

A présent, des particuliers sans antécédants judiciaires, chargés de famille pour beaucoup, sont auditionnés, assignés et condamnés en correctionnelle pour des motifs tels que : manifestation illégale, injures, menaces…

Face à la surcharge des tribunaux, aux restrictions budgétaires et à la montée de la délinquance, n’y a t’il pas des délits et crimes autrement graves à sanctionner ? Pourquoi les infractions, souvent plus lourdes, dont sont victimes les citoyens anticorrida lors des mêmes manifestations ne seraient-elles pas instruites et poursuivies avec la même diligence ?

Nous protestons contre les assignations systématiques des militants, et demandons l’abandon immédiat des charges retenues contre eux jusqu’au retour a la neutralite du gouvernement, et l’ouverture d’un débat au Parlement. .Au nom de l’utilisation équitable de l’appareil judiciaire, pour faire respecter les droits des citoyens et non pour les combattre.

Avec nos respectueuses salutations..

Les citoyens français pour l’abolition de la corrida

Signez la pétition sur Avaaz.org