Un décret historique vient d’être publié par le Portugal : toute personne âgée de moins de 16 ans ne pourra plus se rendre aux corridas. Une décision qui ne manque pas de diviser le gouvernement.

Alors qu’elles étaient déjà interdites aux moins de 12 ans au Portugal, le Conseil des ministres vient de repousser l’âge légal pour assister aux corridas à 16 ans. “Cette mesure survient à la suite du rapport du Comité des Nations unies sur les droits de l’enfant du 27 septembre 2019, qui recommande de relever l’âge minimal pour assister aux spectacles de tauromachie au Portugal”, a expliqué le gouvernement dans un communiqué. Les autorités portugaises n’ont toutefois pas strictement suivi les recommandations de l’ONU, qui préconisait de les interdire aux moins de 18 ans.

« Les activités de tauromachie sont une pratique inacceptable en 2021, mais tant qu’il n’y aura pas de courage politique pour mettre fin à ces activités, il est essentiel que des mesures comme celle-ci soient prises », a souligné la députée du parti politique Peuple-Animaux-Nature (PAN) Bebiana Cunha, à l’Assemblée de la République.

La députée conservatrice Cecília Meireles a accusé le gouvernement d’avoir acheté le vote du PAN dans le cadre du budget 2022, qui doit en effet être voté par le Parlement. « En fait, le Conseil des ministres a décidé de nier le caractère traditionnel des corridas et aussi de refuser aux parents la liberté d’être responsables de l’éducation de leurs enfants. Le tout dans une mesure, au nom du marchandage avec le PAN », a-t-elle déclaré, d’après le journal Publico. »

article d’après Peuple-animal

Partage

Shares