Le samedi 3 mai à 12h, le journaliste Pierre-Albert Blain (France Bleu Gascogne) recevait, dans le cadre de Callejon, son émission tauromachique, Christophe Andiné, responsable de la commission taurine de Vic Fezensac et organisateur du bolsin de Bougue. L’interview d’une vingtaine de minutes a porté en particulier sur une tienta organisée à Bougue le 4 mai, avec dix vaches en vue de sélectionner les « meilleures » génitrices de futurs taureaux ou veaux envoyés aux arènes. Ce « spectacle » était proposé gratuitement et Christophe Andiné concluait l’entretien par ces mots : « J’encourage les parents à venir avec les enfants. »

Pierre-Albert Blain a alors enchaîné, en tenant les propos suivants : « Bien sûr ! Pour faire acte d’éducation, de prosélytisme et parce que ceci est notre culture et que nous ne l’abandonnerons pas. Et puis, c’est bien d’ouvrir et je rebondis sur cet appel, Christophe Andiné : ce serait bien que les grandes arènes qui ont de gros moyens municipaux contrairement à Bougue fassent la même chose avec les novilladas sans picador, avec les novilladas piquées aussi et pourquoi pas permettre aux enfants de moins de 12 ans par exemple de rentrer gratuitement dans les arènes et de ne pas exiger que les enfants de moins de cinq ans soient obligés d’avoir un abono complet comme c’est le cas dans nombre de grandes férias – Bayonne, Dax, Mont-de-Marsan, Nîmes et Arles. »

Vous pouvez écouter le passage en question ci-dessous.