Ci-dessous la réponse de la responsable des festivités au mail de Didier Talou, président de Vénus.

Madame, Monsieur,

Vous avez interpellé la Mairie de Talence et l’Office Culturel sur la présence de Julien Lescarret à l’occasion du Mai Talençais qui se déroule les 17 et 18 mai prochains à Talence. La parution d’un article de presse laissant penser que cette manifestation pourrait s’organiser autour de spectacles tauromachiques ou d’initiation à la tauromachie ayant fait naître des interrogations légitimes, je tenais à vous apporter quelques éléments de réponse.

Dans le cadre de l’organisation du 4ème Mai Talençais, l’Office Culturel et Educatif de Talence a retenu cette année le thème de l’Andalousie. Les traditionnelles animations familiales festives proposées seront aux couleurs des traditions espagnoles : démonstrations de danses, prestations musicales, conférence sur les jardins andalous, exposition du peintre et sculpteur Louis Lopez dans le parc et le château Peixotto.

En lien avec cette exposition, l’ancien matador Julien Lescarret devait effectuer, seul, une démonstration de manipulation de cape et de chorégraphie des déplacements, en lien avec la danse sévillane et le flamenco. Cette démonstration était accompagnée par un guitariste et un peintre, proposant aux spectateurs des dessins au trait sur modèle vivant.

Cette prestation, si elle trouve son inspiration dans la tauromachie, n’est ni une initiation à cette pratique, ni l’expression d’une position pro ou anti corrida. Elle ne met à aucun moment en avant la présence de taureaux, de façon réelle ou représentée.

Cette animation artistique et chorégraphique devait se dérouler en intérieur afin de respecter toutes les convictions et donc ne s’imposer à personne.

Suite à de nombreuses réactions très diverses – souvent sans commune mesure avec le contenu de la manifestation prévue – et afin de maintenir un accueil serein au nombreux public familial présent sur cette manifestation, nous avons pris la décision d’annuler la présence de Julien Lescarret.

Cordialement

Jacqueline CHADEBOST
Présidente de l’Office Culturel et Educatif de Talence (OCET)
Adjointe au Maire de Talence, Evènementiels et Manifestations

Et ci-dessous le mail qui a été adressé par l’association Vénus

Madame Chadebost, Madame Darbot Boulon,

Responsable d’une association de protection et défense des animaux sur Bordeaux, l’association « Vénus », je viens d’apprendre que vous aviez invité samedi le matador Français Julien Lescaret à l’occasion du Mai Talençais qui aura lieu les 17 et 18 mai prochains pour une initiation à l’art taurin pour enfants et aux adultes.

Ce « spectacle » d’un autre temps n’a plus sa place dans une société moderne. De plus, il me semble encensé d’enseigner au jeune public l’art de la torture et de la violence comme celui de la tauromachie.

Notre association lutte et dénonce tout forme de violence faite aux animaux comme la corrida.

Je vous demande donc de revenir sur ce projet.

En effet, il n’est pas trop tard pour vous de rectifier le tir en changeant votre programme. La balle est dans votre camp…

J’espère que vous saurez entendre et écouter nos doléances.

Si cette initiation venait à être maintenue et présentée à Talence. J’en tiendrais informés la Fondation Brigitte Bardot, la FLAC, le

CRAC Europe, ainsi que toutes les association de protections et défense des animaux locales et nationales avec qui nous collaborons pour le bien être de ces derniers. Ainsi un communiqué de presse dénonçant cet incitation à la violence serait aussitôt envoyé auprès des différents organes de presse écrites comme radiophoniques.

Dans l’espoir de vous voire annuler tout simplement cette venue non souhaitée, je vous prie de croire,

Madame Chadebos, Madame Darbot Boulon, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l’attente de vous lire

Animalement votre

Didier Talou
Président de l’association « Vénus »