Vendredi 15 juillet 2016 s’est tenu, sur le marché bio nîmois, le premier stand d’information du CRAC Europe pour la protection de l’enfance. Ce marché prend place sur une partie du boulevard Jean-Jaurès chaque vendredi matin. Il est très réputé et fréquenté en grande majorité par les locaux plus que les touristes. Les élus et le maire en personne y font souvent un détour.

Dès 9 h, avec l’aide de nos militants, nous installons notre petite table, nos tracts et nos visuels sous le regard ébahi de nos voisins exposants, dans un premier temps méfiants, avec lesquels par la suite nous avons pu échanger et ainsi installer un climat de confiance. Certains sont même venus signer la pétition !  « Quoi ? Un stand anticorrida ? Je signe de suite votre pétition ! »

Car, oui, la belle surprise de cette matinée est que ce sont en grande majorité des Nîmois qui s’arrêtent et signent la pétition. Ils nous font part de leur « agacement » face aux spectacles des corridas et nous disent fuir la feria et donc la ville de Nîmes durant les festivités. Evidemment, il n’est nul besoin de leur expliquer ce qui se passe dans les arènes et les dessous de la tauromachie car ils le savent déjà ! Alors nous communiquons sur le fait que la corrida est totalement déficitaire et ne survit que grâce aux subventions et en partie par nos impôts.

Nous évoquons aussi le scandale des écoles taurines, le prosélytisme qui se fait envers les jeunes enfants et enfin l’existence des sept propositions de projets de loi de députés de tous bords demandant l’abolition de la corrida ou la restriction d’accès aux mineurs, et toujours aucune portée à l’ordre du jour de l’Assemblée.

Peu de remarques désagréables sinon anodines. Beaucoup d’encouragements, voire des supplications à continuer notre combat. Nous avons récolté une cinquantaine de signatures. Un stand anti corrida en plein marché Nîmois, il y a quelques années en arrière, nous n’aurions jamais pu. Après Arles, Nîmes nous voilà.

Un grand merci à nos fidèles militants pour leur aide précieuse : Didier, Dominique, Ronald, Anne, Véronique, Sonia, Yoan ainsi que la petite Sarah et le petit Marco.

Photos : Véronique Perrot (merci à elle)

Elsa Strasser
Déléguée du Crac Europe pour le Gard

Partage

Shares

Galerie