Le Crac Europe était encore présent ce mercredi 25 juin aux abords du Sénat à Paris , pour demander l’abrogation de l’alinéa 7 de l’article 521-1 du code pénal. Cet alinéa félon qui donne dérogation à la corrida pour commettre des « sévices graves et actes de cruautés ». Distribution de tracts, signature du manifeste du Crac Europe , projection d’images vidéos dénonçant la barbarie des arènes , textes dits au micro d’une puissante sono, échanges avec les passants ….

Bravo aux militants qui sont venus dénoncer par leur présence les « spectacles de sévices graves et actes de cruautés » et ont été encore une fois, la voix des innocents et sans défense, et de la dignité humaine….Prochain rassemblement mercredi prochain 2 juillet à l’Assemblée Nationale métro Invalides….de 13 h à 16 heures (12 h pour installation du matériel)

Jean-Luc Bernard