A l’initiative du Crac Europe, ce mercredi 26 février, un groupe symbolique de militants contre les « sévices graves et actes de cruautés » (corrida) se sont retrouvés à proximité de l’Assemblée Nationale . Pendant que des textes interpellant les élus de la République étaient dit au micro de la sono , des banderoles ont été déployées, et sur un grand écran vidéo , furent projetées des images dénonçant les actes barbares des amateurs de corrida . En alternance sur l’écran les passants ont pu voir des « sévices graves et actes de cruautés » (dixit la loi article 521-1 du code pénal ) avec la video d’Alès 2013 , et des « violences en réunion » sur des militants enchainés , à genoux et pacifiques, avec la vidéo de Rodilhan 2011 .

Les textes dits notamment par la comédienne/mannequin Tanya Drouginska ont résonné dans ce quartier de Paris ou se côtoient ambassades, ministères et Assemblée Nationale. Ils précisaient particulièrement nos attentes démocratiques de voir enfin venir en débat , les 3 propositions de loi déposées ces derniers temps

Les prochaines actions du même type :