C’est à 6h30 et sous un ciel plombé que nous avons déballé notre stand le samedi 9 janvier: vêtements, vaisselle, livres, jouets régulièrement apportés par des militants lors des braderies ou stands précédents.
Les visiteurs commencent à arriver lorsqu’un vilain crachin commence à tomber, mais ventes et discussions s’enchaînent tout de même et nous retrouvons peu à peu toute l’équipe de dynamiques militantes qui arrivent en renfort, les bras chargés de sacs à rajouter à la vente.
Nous avons des « clients » habitués du stand qui viennent demander des nouvelles de la lutte anti corrida, et nous avons été ravies cette année de leur apprendre le retrait au Patrimoine Français, l’arrêt des corrida à Rieumes, le nombre de Députés toujours croissant qui signent des PPL, le procès de Rodilhan qui approche.
L’une d’elle vient même rechercher le livre de Roger Lahana « Corrida la honte » qu’elle nous a commandé, afin de s’informer plus précisément sur les scandales de cette pratique ignoble.
Malheureusement, la pluie continuant, de nombreux participants (moins motivés que nous) commencent à remballer leur marchandise, si bien que les organisateurs viennent nous trouver pour annoncer à 10h, la fin de la Braderie…
Nous prenons un temps infini pour le faire afin de profiter des derniers passants, et le temps de distribuer à chacun ses calendriers, tee shirts et badges commandés.
Une fois la pauvre voiture chargée, nous nous rendons compte que nous avons oublié de prendre des photos souvenirs ! Aussitôt Stéphanie Pe, nous propose un dessin sur mesure à la place… ouf!nous voilà tranquilles.
Nous nous séparons dans la bonne humeur, avec une jolie recette en faveur du CRAC Europe, en nous promettant de nous retrouver très très bientôt!
PLUIE : 2  MILITANTS: 1… REVANCHE EN FÉVRIER !

Ghislaine Lecocq

Partage

Shares