Feria OUI – corrida NON

Première bonne surprise, nous étions plus d’une douzaine ce samedi matin à Alès, à nous retrouver sur le parking de la feria, lieu du rendez-vous ! Des anciens, bien sûr, militants fidèles, mais aussi des nouveaux !

Merci à Patrice, Gabriel, Bénédicte, Xavier, Natacha, Marie et Maud de nous rejoindre ! C’est avec joie que nous accueillons ces nouveaux militants très motivés.

Deuxième surprise, un vrai comité d’accueil nous attendait !

Un représentant des RT d’Alès (renseignements territoriaux) et un véhicule de police étaient déjà sur le parking, bientôt rejoints par une voiture de FR3, puis un journaliste et un caméraman du Midi Libre !

On n’a pas caché notre étonnement. On a pu faire des actions plus importantes pour lesquelles on avait contacté les media sans les voir venir, cette fois-ci, ils se sont déplacés alors qu’on avait simplement donné l’information sur facebook deux ou trois jours plus tôt !

La distribution de tracts, au milieu de la feria, s’est bien passée.

Comme toujours, alésiens et touristes de passage se montrent majoritairement favorable à l’arrêt des corridas, Quelques aficionados un peu agressifs, inquiets, vraisemblablement, du risque de voir disparaître leur passion morbide, mais rien de grave. Il faut dire que le matin, jusqu’à midi, 13h, c’est encore gérable !

Deux milles tracts ont été distribués pour affirmer encore et toujours notre refus de la mise en spectacle de la maltraitance, de la souffrance et de la mort de ces magnifiques et malheureux taureaux.

Feria OUI, Corrida NON.

 Oui, nous sommes pour la fête, nos fêtes du sud, à condition qu’elles ne soient pas déshonorées par le sang versé.

L’équipe du CRAC Europe