Nous avions rendez-vous à 13 h 15 au centre ville d’Epinal où l’association Argos avait réservé un emplacement dans les rues piétonnes pour organiser un happening dénonçant la barbarie des arènes. Une quinzaine de militants nous ont rejoints, dont quatre volontaires pour représenter trois taureaux et un torero. Ce dernier arborait un habit  confectionné pour la circonstance par une couturière professionnelle qui mérite des félicitations pour son travail de grande qualité.

Je me suis occup