Ce ne sont pas moins de 30 associations et collectifs qui se sont joints à nous pour un rassemblement sans précédent contre le retour des corridas dans la ville de Lunel.

Après deux ans d’arrêt total des corridas dans cette commune, le maire suite à la construction de nouvelles arènes a décidé d’organiser de nouveau ces spectacles sanglants moyenâgeux avec en tête d’affiche (et pas des moindre dans la perversité) Léa Vicens et Sébastien Castella.

Au moment où nous appelions à une manifestation UNITAIRE, une pétition citoyenne contre le retour de la corrida a été lancée à l’initiative d’une habitante de Lunel, Lydia Bellusci.

Cette pétition a cumulé plus de 68.565 signatures.

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/reprise-corrida-lunel/62556

https://www.francebleu.fr/infos/societe/une-petition-contre-la-corrida-a-lunel-recolte-plus-de-47-000-signatures-1556891778

https://www.midilibre.fr/2019/06/25/petition-contre-la-corrida-le-maire-de-lunel-sinterdit-darreter-une-coutume,8275421.php

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/montpellier/retour-corrida-arenes-lunel-provoque-colere-habitants-1664001.html

http://www.lagazettedenimes.fr/47412/lunel-corrida-menacee.htm?fbclid=IwAR1cU3JmdiB4qXlE6xp%20xS82EG6Q6JDwhf2z0L483fgotXAYPlqsPKONyC2c

Nous avons appris que le projet de rénovation de ces arènes ne prévoyait que trois types d’exploitation (courses camarguaises, concerts et utilisation de la terrasse seule) aussi nous avons posé la question de savoir si ces arènes flambant neuves étaient bien en conformité avec les règles de sécurité, la structure n’étant, de fait, pas prévue pour l’organisation de corridas et ne permettant donc pas de garantir la sécurité du public.

Le CRAC Europe a donc saisi le maire de Lunel, avec information au Préfet de l’Hérault, en demandant l’interdiction de la corrida prévue le 21 juillet. Courriers restés sans réponse à ce jour.

D’autre part, dans une lettre adressée au maire de Lunel, Claude Arnaud, La Fondation Brigitte Bardot dénonce la barbarie et pointe du doigt la pratique de tarifs réduits pour les 5-12 ans en mettant en avant le rapport des Nations Unies qui conclut que « la corrida pourrait avoir un effet préjudiciable sur le bien-être des enfants ».

Défenseur de la cause animale, l’humoriste montpelliérain Rémi Gaillard, président de l’Association Anymal, participe à notre manifestation. Sur ses comptes Facebook et Twitter il a repris la phrase de Maître Phung : « Quand la tradition tue, il faut tuer la tradition ! »

Et d’ajouter : « Je ne suis pas pour l’arrêt de la corrida, je suis pour l’arrêt de la torture. La torture n’est pas un spectacle. Là, dimanche, il y a six toros qui vont se faire assassiner dans la ville et tout ça au nom de la tradition. Je ne comprends pas. Et il y a des gens qui vont payer pour voir ça ! »

Merci à lui d’être venu nous rejoindre à Lunel devant les arènes !

Compte rendu de la manifestation

Nous avions rendez-vous à Lunel sur le parking de la médiathèque à 14h.

Chose étonnante, à notre arrivée aucun policier ni dispositif en vue, à l’exception de quelques barrières délimitant notre parcours.

Les militants arrivant peu à peu, certains venus de loin dont deux mini bus de Paris, cela nous a permis de procéder à des petits briefings par groupe.

Finalement vers 14h30 un groupe de policiers arrive et nous demande à combien nous estimons le nombre de militants sur place?

150-200 de leur point de vue. Ce à quoi nous avons répondu : “ Si vous le dites…” (sachant que nous allions être beaucoup plus)

De toute façon depuis le début, les autorités avaient sous estimé nos capacités se limitant au nombre de participants inscrits sur notre évènement facebook. Ce qui était complètement faussé…

A 15h nous étions plus de 300 !

Après la mise en place du cortège et l’organisation du défilé avec chaque association représentée, nous pouvions nous diriger vers le centre-ville, notre camion sono à plein régime nous ouvrant la route avec ses sirènes retentissantes.

Notre passage au niveau des bars et bodegas fût très remarqué. Quelques heurts sans gravité ont éclaté entre militants et pro taurins avinés. Les forces de l’ordre ont demandé des renforts, leur dispositif de sécurité étant beaucoup trop insuffisant pour contenir 500 manifestants.

Notre cortège pris fin vers 18h juste à hauteur des arènes pour laisser place aux différentes prises de parole dont Hélène Thouy co-fondatrice du Parti animaliste et avocate pour le CRAC Europe.

Alors que nous manifestons, Sabrina une militante anti corrida entre dans les arènes, assiste à la séance de torture et filme …

De cette expérience naîtront un témoignage poignant et un montage vidéo avec des images d’une violence inouïe.

Témoignage de Sabrina militante anti-corrida qui a assisté à la corrida.

Vidéo de la corrida de Lunel par Sabrina (attention, images difficiles !) :

Nous remercions toutes les associations et leurs représentants qui se sont ralliés au CRAC Europe pour cette manifestation UNITAIRE.

Nous saluons la perspicacité sans faille de nos fidèles militants, certains venus de loin pour scander “Corrida abolition”!

Revue de presse

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/herault-anti-corrida-s-invitent-lunel-ouverture-arenes-1702156.html

https://www.midilibre.fr/2019/07/21/lunel-manifestation-des-anti-corridas-devant-les-arenes,8323618.php?fbclid=IwAR2vlMuNxMONkIX2FLZ7ohT6H2ohURiDjw1wmRj482uw7GTs2iEwO3TaEB0

https://www.francebleu.fr/infos/societe/une-manifestation-anti-corrida-reunit-300-personnes-a-lunel-1563723342

Chaîne Youtube du CRAC Europe : retour en images

 

Elsa Strasser

Secrétaire nationale

CRAC Europe

Galerie