Ce soir Mardi 10 novembre, meeting politique à Cannes la Bocca  avec Laura VG, Jean Pascal Zahar et Ghislaine Lecocq. Au menu,  trois heures d’auto-louanges indigestes se sont succédé :

– Christian Estrosi, maire de Nice et candidat aux régionales , qui a assisté aux corridas de Châteaurenard cet été, « en soutien à nos traditions » (?)

– Éric Ciotti, président du Conseil général, qui a subventionné les corridas des saintes Marie de la mer en 2012 et dont on attend le montant des aides distribuées au profit des corridas ces 3 dernières années

–  Éric Brochant, député du 06 qui vient de refuser de signer la PPL contre la corrida car « il est pour ».

Bref, du beau monde!

Après les bla-bla d’usage, où l’on apprend qu’ils sont bien sûr les meilleurs et que si l’on vote pour eux, tout va changer (surtout  pour les loups qui vont être massacrés un peu plus intensivement par les gentils chasseurs qualifiés d' »utiles » ainsi que pour les oiseaux car la « chasse traditionnelle à la glu » sera préservée), M. Estrosi se dirige vers la sortie au milieu d’un public du 3ème et 4éme age, visiblement gagné à sa cause.

C’est à ce moment que nous arrivons à l’intercepter pour un court mais dérangeant échange…

« Pour ma part, je suis Niçoise et je pensais plutôt bien connaitre mes traditions: le carnaval, la salade, les beignets de fleurs de courgettes, les danses provençales, et la tourte de bléa… mais j’ignorais que la corrida de muerte (dont même l’Espagne se débarrasse) faisait partie de ma culture ! »

A bientôt Messieurs ! Désormais, on ne vous lâchera plus !

Ghislaine Lecocq, déléguée du 06

Galerie