Sur un marché peu fréquenté ce matin à cause d’un mistral glacial nous étions huit militants, dont trois messieurs, à tenir un stand d’information déclaré en préfecture dont l’objectif principal était d’inviter le public sensible à la cause des taureaux à rejoindre notre mouvement pour l’abolition des corridas en adhérant au CRAC. Le magazine n°18 présent sur le stand est un support idéal pour leur expliquer concrètement nos actions au cours des six derniers mois de l’année.

Une personne a  pris une adhésion spontanément et deux autres nous ont promis d’adhérer au CRAC en partant avec le mag n°18 sous le bras après avoir pris le temps de le feuilleter sur place.

Nous avons récolté quelques signatures pour la pétition du CRAC présentée sur le stand. Dans l’ensemble un public à l’écoute, qui posait des questions et qui prenait volontiers les tracts que nous leur tendions. Evidemment nous avons eu droit à quelques brimades d’amateurs de corrida qui nous demandaient « de les laisser tranquille avec leur tradition » mais jamais le ton n’est monté, ils étaient même assez courtois dans l’ensemble.

Nous avons dû quitter les lieux après deux heures de présence, le temps était très froid et les gens se faisaient plus rares.

Un grand merci  aux militants venus de Carcassonne, Marseille, Montpellier et d’autres d’un peu plus près.
Les autorités préfectorales ont été au top, les RT et la police municipale nous ont rendu visite et  on savait pouvoir compter sur eux en cas de souci.
Nous tiendrons ce stand tous les mois ou tous les deux mois si calendrier chargé.

Avant de partir nous nous sommes rendus sur le parvis des arènes pour déployer la banderole le temps d’une photo. La place était plutôt vide.

Dominique Arizmendi
Coordinatrice et responsable du stand

Sophie Brocklehurst
Déléguée CRAC Bouches du Rhône

Galerie