À Antibes, le samedi 20 décembre.

Sous un soleil éclatant malgré un 20 décembre, le stand a reçu de nombreuses visites de curieux et d’ acheteurs entre 5h et 15h…

55 signatures contre la corrida et prés de 130€ récoltés pour le CRAC Europe !( la caisse a été comptée en présence des participantes citées)

J’ avais la chance d’ avoir réuni certains beaux articles :

  • des structures de bois et peintures sur toile, bijoux et étains donnés par Corinne Bouvot,
  • des confitures BIO faite Maison par Corinne Fuchs,
  • des peintures peintes et objets divers offerts par Stéphanie Pe,
  • des meubles, et vêtements donnés par Lau Ura et sa Maman,
  • des vêtements et objets de Régime Colibri,
  • des bibelots de Esther ma voisine, – des jouets et vêtements de ma fille Catrou Emilie,
  • un sac de jouets et objets neufs d’ une vendeuse de Villa Verde (auprès de laquelle j’ avais fait une intervention pour faire retirer le santon du torero « Escoffier » du magasin)…
  • et tout ce que j’ ai pu rassembler de chez moi dont je peux me passer…

J’ ai eu la joie d’ avoir l’ aide efficace de nouvelles recrues motivées : Lau Ura, et sa Maman, la pétillante Isabelle et la discrète Jacqueline !…Régine Colibri, Emma Colibri et Roxane sont évidemment venues nous rejoindre dés la fin de leur tractage…
De très nombreux promeneurs se sont approchés en lisant la banderole « CORRIDA=BARBARIE » et ont été très étonnés d’ apprendre qu ‘il y avait des corridas en France, surtout avec mise à mort,et encore plus de voir les photos d’ écoles d’ enfants toreros et d’ apprendre que toute cette barbarie était subventionnée avec notre argent…

Très tôt, mon premier client , un jeune homme en treillis, et tatouages-piercing voulait des jouets et peluches pour son chien…il en choisi deux, et à ma proposition de signature, me répond « on ne va pas être trop d ‘accord parce que moi j’ aime les corridas, vous me vendez quand même ? » je lui dis qu ‘évidemment que je lui vends puisque le profit intégral ira à la lutte anti corrida ! ».

Nous arrivons tout de même à avoir un échange intéressant ou il reconnaît, face à mes photos que « c’ est hard » une corrida..Il me tend ses deux euros, (il est le seul à ne pas avoir de réduction)…je souris en pensant que c’ est bien la première fois qu’ un aficionado participe financièrement à nos actions contre eux !

J’ ai également eu des personnes âgées me disant « être pour la corrida »…
Je leur ai demandé calmement ce qu’ ils trouvait attirant dans les arènes…à leur réponse : « c’ est un beau spectacle »  » c’ est une tradition »…je leur ai simplement feuilleté les photos en gros plans des taureaux vomissant leur sang, les yeux perdus de terreur, de souffrance et d’ incompréhension…ils sont restés très gênés alors que les passants réagissaient en me disant » quelle horreur ! » « vous avez raison Madame ! » et le sempiternel : « moi j’ aime les corridas lorsque le torero se fait embrocher !

Bilan : journée plus que positive, de très belles rencontres, des nouveaux contacts et pleine d’ entrain pour renouveler régulièrement l’expérience en plus des stands d’informations…le 06 ne va plus rien ignorer de la barbarie des arènes…

Ghislaine Lecocq,
Déléguée Alpes-Maritimes

Partage

Shares