Dès mon arrivée à 9 h, des militants m’attendent déjà sur l’emplacement devenu régulier de notre stand de Nice, rue Masséna.

Le temps de déballer mes valises, chacun classe, monte, arrange le matériel, colle les affiches et photos en parfaits habitués des lieux. Jusqu’à 14 h, une quarantaine de militants motivés, dont un maximum de 18-25 ans, se sont succédé pour tracter, faire signer les pétitions du Crac Europe, expliquer la réalité des corridas en France, dissimulée sous de belles apparences trompeuses. En prime, en plus du soleil, nous avons eu la joie d’accueillir Sylvie Germain, déléguée du CRAC Europe pour le Var, pour nous prêter gentiment main forte avec une délégation du 83.

Toujours autant de passants interpellés  par nos photos de taureaux sanglants,sont étonnés d’apprendre que celles-ci ont été prises dans des arènes françaises en 2015 ! Plusieurs personnes âgées, très choquées d’avoir assisté à ces spectacles barbares durant leur enfance, nous félicitent pour notre stand d’information « pour que plus jamais aucun parent n’amène ses enfants dans les arènes », d’autres traversent la place pour venir signer directement la pétition…

De nombreux participants choisissent un tee shirt, des badges, des autocollants et deux personnes nous font un don en nous encourageant à continuer nos actions ! Un militant en profite pour adhérer au CRAC Europe et de nombreux contacts sont pris pour le covoiturage de Rodilhan du dimanche 4 octobre.

Bilan de la Matinée: 760 signatures et 150€ de ventes et de dons + une adhésion!

A LA SUIVANTE!

Ghislaine Lecocq
Déléguée heureuse du Crac Europe pour le 06

Partage

Shares

Galerie