Installées au début de zone piétonne, Place Masséna, face aux Galeries Lafayette et  en période de Soldes, nous avons vu passer une foule incessante (mais pas forcément disponible si tôt le matin)…
Première surprise: le nombre de personnes en costumes nous déclarant « être amateurs de corrida » « trouver ça très beau » et qui nous parle bien sur « d’Art et de Tradition »… Pour ceux-la, nous avons des arguments de poids à opposer et des classeurs entier de photos, nos tablettes ou les films de taurillons massacrés ont tourné en boucle toute la journée… Mais bon…pas de temps à perdre avec eux!

Dans la journée, nous avons l’aide de nombreux militants qui se relayent pour nous aider à tracter : Fab Florance,Sylvain Lesauvage, Stéphanie Pe, Marlys et Justine, Emma Colibri, la Bande à Gilliane, un charmant couple et une maman avec 2 petites filles en tee shirts du CRAC  et doudous taureaux…même le chien était en tenue anti corrida!

Heureusement, de nombreuses personnes, viennent spontanément signer les pétitions,et nous assurer de leur soutien. Nous en profitons pour faire de l’information, avec l’appui de notre matériel: tracts, classeurs de photos, d’infos:

  • des différentes parties d’une corrida
  • des armes utilisées lors du « spectacle »
  • de l’état du taureau ou taurillon à toutes les étapes d’une corrida, novillada, ou beccerada
  • les écoles de toreros
  • le sort des chevaux d’arènes
  • le « respect du taureau » avant pendant et après sa mort …
  • des actions menées par le CRAC sur le terrain comme à l’assemblée, au sénat, en Europe…
  • et un classeur spécial regroupant les dessins anti corrida de l’équipe de CHARLIE.

Nous constatons aussi, comme toujours, combien de personnes ignorent l’existence des corridas en France, et encore plus, les écoles d’apprentis tortureurs…les plus hésitants sont stupéfaits d’apprendre que notre argent public est utilisé pour subventionner ces pratiques…

Résultat: prés de mille tracts distribués, mille signatures obtenues.

CE N’EST QU’UN DÉBUT… DE NOMBREUX AUTRES STANDS SUIVRONT DANS LE 06 et le 83 (avec Sylvie GERMAIN)

Partage

Shares

Galerie