Bonjour à tous,
Hier après-midi Florence de la Flor, Jacques Nicolin et moi avons tenu comme prévu notre premier stand à Chambéry. Deux autres militantes Elodie et Sabrina ont eu la gentillesse de venir nous rejoindre et tracter avec nous pendant plus d’une heure,avant de retourner au travail. Un grand merci à elles!
Nous avons donc dressé notre petit stand place St Léger, une belle place piétonnière située au coeur du centre historique. Le soleil était avec nous, il faisait très bon et il régnait une atmosphère printanière.

Nous avouons avoir été au début un peu « refroidis »!…En effet, les 5 premières personnes à qui nous nous sommes adressés étaient des aficios!!… dans le genre goguenard: « moi je vais à Séville, j’adore ça!… » ou jouant les avertis:  » l’art, la beauté, la danse » etc…. Au coeur de la Savoie, nous ne nous attendions pas à entendre ça!!
Mais bien vite nous avons eu de bons échanges, souvent un accueil très chaleureux des passants qui parfois s’empressaient de venir signer le manifeste « Ah oui, je signe moi, c’est abominable, ça doit être interdit!… » et le plus souvent prenaient connaissance attentivement des informations portées au dos du tract en nous promettant avec enthousiasme de se rendre sur le site.
Nous n’avions pas eu l’autorisation de montrer des visuels de taureaux ensanglantés, mais j’avais pris soin de réaliser un dossier, consultable sur le stand, à partir des différentes rubriques du site, afin de faire connaître le CRAC et aussi de montrer la réalité de la corrida.
C’est ainsi que de nombreuses personnes ont découvert avec effroi ce dont il s’agissait!
Ce fut une grande satisfaction pour nous de voir qu’il y avait beaucoup de jeunes, étudiants, parfois même lycéens qui étaient très intéressés, posaient beaucoup de questions et étaient horrifiés devant les photos… En effet, nous avons pu constater que beaucoup de gens ignorent totalement ce qu’est la corrida. La plupart pensent que la mise à mort ne se pratique qu’en Espagne alors qu’en France, on se contente de « jouer » gentiment avec des vachettes… Le cliché « Interville » a la vie dure!
Nous avons ainsi passé beaucoup de temps avec certains à expliquer ce que souvent ils avaient du mal à croire… la réalité de la corrida apparaît inimaginable pour des esprits normaux!…
Beaucoup de personnes âgées, de retraités, nous ont témoigné leur sympathie, certaines personnes engagées dans la protection animale (SPA) nous ont donné leur soutien.
Bien sûr; comme toujours on croise des gens hautains et morgueux, des pseudo-philosophes qui tentent de vous lancer sur un débat oiseux « oui, mais où est le Bien, où est le Mal… le savez-vous vous-même » etc… Inutile de perdre son temps avec des gens qui, en adoptant une posture de sagesse de pacotille, ont trouvé le moyen de ne jamais s’engager dans rien. Pas de temps à perdre avec ce genre de personne!

Nous avons distribué plusieurs centaines de tracs, recueilli 154 signature et vendu pour 74 euros d’articles du CRAC (dont un livre « Corrida la honte »!).
C’était une « première » et nous entendons bien recommencer l’opération, de préférence un samedi après-midi où nous pourrons toucher beaucoup plus de monde qu’en semaine, à Aix-les Bains, Annecy ou Grenoble… à voir!
Voilà, nous sommes motivés à fond pour lutter contre cette ignominie et défendre plus que jamais nos amis les taureaux!
Encore merci à tous les militants!

Amitiés et des bises à tous!

Françoise

Partage

Shares

Galerie