Ce dimanche 10 avril avait lieu à Vergèze la feria du Rhony avec une « Grande Novillada » à 16h.

Fait nouveau, dans un même temps sous un vent à décorner les bœufs (et les bœufs ne sont pas ceux qu’on croit…), nous étions une trentaine d’abolitionnistes à prendre place à l’entrée de la ville sur un rond-point hautement stratégique pour une action de sensibilisation et un « Grand Tractage ».

Banderoles, pancartes et drapeaux envahirent rapidement le rond point et les abords des différentes intersections. Sur la Marche Funèbre de Chopin, des tracts furent distribués à bon nombre d’automobilistes pendant presque 4 heures. Tout ceci encadré par une quinzaine de gendarmes qui étaient présents pour notre sécurité. Car oui, ils l’ont bien compris, les violences et agressions viennent bien du camp adverse.

Amusant de revoir en fin d’après-midi ces mêmes automobilistes et promeneurs du dimanche, repassant avec nos tracts fièrement exposés sur leur tableau de bord à la vue de tout le monde ou qui les brandissaient sous nos yeux !

Petite anecdote à vous relater… Un automobiliste, sceptique quant au fait qu’il y ait des corridas à Vergèze alors qu’il y habite, se mit sur le bas côté afin d’avoir une explication. Un habitant qui ne savait pas que dans les arènes de sa commune on torture des taureaux… Suite aux échanges avec deux de nos militants, la personne décide de se rendre directement aux arènes pour voir ce qui s’y passait vraiment. Arrivé sur place, il demande s’il y a mise à mort des taureaux. Ce à quoi on lui répond, embarrassé : « Entre deux… »

Entre deux quoi…? Il n’a jamais eu la réponse sauf confirmation qu’il y avait bien une corrida.

Dépité et scandalisé, car ce contribuable depuis des années réclame des travaux de voirie dans son quartier, il fit demi-tour et revint vers nous afin de nous remercier. Preuve encore que notre action d’information porte bien ses fruits.

A noter aussi la présence de nouveaux jeunes militants venus nous rejoindre sur le terrain et les félicitations des forces de l’ordre pour notre action. Enfin, un grand merci à tous les présents qui ont fait la réussite de ce « happening ».

Ce mode d’action nous conforte sur ce que nous savions déjà. Une large majorité du public souhaite l’abolition de cette pratique barbare qu’est la corrida et nous le fait savoir. Notre mouvement évolue et rencontre de plus en plus de succès.

Rendez-vous très prochainement!

Elsa Strasser
Déléguée Crac Europe (30)

Galerie