Deuxième vide-grenier organisé par le trio Anne, Cyril et Dominique, rejoints par Philippe, d’Avignon. La météo était avec nous. La recette a été inférieure à celle d’Arles car il y avait moins de passants, mais nous avons fait de belles rencontres et eu de nombreuses échanges.

Des personnes nous ont félicités et encouragés à continuer. Tant mieux, car le but est surtout de faire passer le message anticorrida dans une ville taurine. Encore cette fois, nous avons été heureux de voir des gens nous acheter des objets uniquement car c’était anticorrida !

Des amis des animaux nous ont remerciés. Comme nous, ils n’arrivent pas à comprendre qu’en 2016 , cette barbarie existe encore et sont horrifiés d’apprendre qu’à 16 kms de chez eux, durant un weekend, 42 taureaux puissent être torturés et mis à mort pour le « plaisir » de quelques-uns ; nombreux sont stupéfaits d’apprendre que 7 PPL anticorrida ont été déposées par des députés de tous bords mais que, jusqu’à maintenant, aucune n’a été mise à l’ordre du jour.

Nous avons également eu le plaisir d’avoir la visite des représentantes des Chats Libres de St Gilles et de la SPA.

Merci aux amis qui nous ont donné des affaires.

D. Arizmendi, déléguée des Bouches du Rhône

Galerie