Communiqué de presse

Affichage anti-corrida à Bayonne ! Decaux Avenir bien isolé…

En août 2003, le CRAC et la FLAC initiaient à Carcassonne et à Montpellier la première campagne d’affichage pour dénoncer la torture tauromachique. Elle fut inaugurée par Albert Jacquard, Président d’honneur du CRAC et par Gérard Charollois, magistrat de l’ordre judiciaire. En mai et juin 2004, le CRAC, soutenu par 17 partenaires et sponsors, dont le prestigieux Hôtel Negresco de Nice , poursuivait son travail d’information du public sur la réalité de l’horreur tauromachique par une campagne dans 6 villes de sang et d’agonie : Fréjus, Alès, Béziers, Carcassonne, Fenouillet (Toulouse) et Floirac (Bordeaux). Mylène Demongeot et Francine Gomez, ancienne PDG de Waterman inaugurèrent cette campagne de grande ampleur, avec le soutien de Nicolas Hulot.

Cette année, le CRAC, la FLAC et leurs 30 partenaires français et européens ont souhaité afficher 158 panneaux dans le sud-ouest de la France. Des panneaux ont ainsi été loués auprès des trois grands afficheurs : Decaux Avenir, Dauphin Clear Channel et Giraudy Viacom Outdoor. Les premières affiches devaient apparaître le 28 juillet dernier à Bayonne. Au dernier moment, Decaux Avenir refusa d’honorer le contrat signé. Motif : risque de trouble à l’ordre public ! Nous avons attaqué cette société pour clauses abusives du contrat et refus d’afficher non motivé. La plainte suit son cours. Le 1er août, Dauphin Clear Channel a affiché 22 panneaux de 4 mètres par 3 à Bayonne, Biarritz et Anglet. Durant une semaine et pendant les fêtes de Bayonne, nos affiches n’ont pas provoqué d’émeutes et n’ont pas été dégradées. Où est donc le fameux trouble à l’ordre public ? Depuis le 16 août, et pendant une semaine, Giraudy Viacom Outdoor affiche 20 panneaux à Bayonne. Decaux Avenir se trouve donc bien isolé dans son refus…

Parmi nos 30 partenaires et sponsors, nous pouvons citer : la SNDA, la SPA nationale, la fondation 30 millions d’amis , le CAS de Hollande, l’association Belge « Animaux en Péril », Nice Radio et RTL2 Côte d’Azur, Radio Capytol, la ligue française pour les droits de l’Animal (LFDA)… Cette lutte pour « une humanité meilleure » comme le précise si justement le professeur Albert Jacquard, prend une dimension européenne. Parmi nos partenaires, 9 pays européens sont représentés, et ce n’est qu’un début (Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Hollande, Italie, Portugal, Suisse et France) !