Une pétition était proposée aux clients de ce magasin : « Nous, soussignés, considérant que la corrida est la torture et la mise à mort publiques d’êtres vivants sensibles et qu’elle est une pratique indigne d’êtres humains civilisés, en tant que clients de cette enseigne, nous demandons à la FNAC de cesser de vendre ces billets de la honte. »
En moins de quatre heures, nous avons recueilli plus de 1 000 signatures contre cette vente honteuse et informé par visuels et mégaphone des centaines de passants, pour la plupart outrés de ce choix de la FNAC.

Le directeur du magasin est venu à ma rencontre et je l’ai assuré de notre détermination. Il n’a pas eu l’air d’aimer notre stand !