Mon nouveau livre « Violences dans les arènes – Rodilhan, le procès » vient de sortir. Comme son titre l’indique, il est consacré aux violences commises dans les arènes de Rodilhan le 8 octobre 2011, aux quatre années qui se sont écoulées jusqu’au procès et à l’audience en première instance qui est retranscrite en détails.

Le projet d’écrire ce livre est né début 2015, peu après la sortie de la seconde édition de « Corrida la honte » et bien avant que la date du procès soit connue. Sa rédaction a aussitôt commencé par le rappel de l’action du 8 octobre 2011, le rassemblement des témoignages rendus publics par un certain nombre de victimes, la description de la façon dont l’instruction s’est déroulée, le harcèlement judiciaire qui s’est focalisé sur Jean-Pierre Garrigues et les actions de terrain qui ont été une conséquence directe du fait que la procédure s’éternisait.

RP Rb

La section la plus importante de l’ouvrage concerne le procès lui-même. Des notes manuscrites détaillées ont été prises pendant l’audience publique des 14 et 15 janvier 2016, elles ont permis de reconstituer la quasi totalité des échanges entre juge, procureur, avocats et prévenus pendant ce procès historique. Les derniers chapitres ont été rédigés à partir du 14 avril 2016, date à laquelle le jugement a été rendu.

Les semaines qui ont suivi ont été consacrées au travail d’édition proprement dit (en particulier relire et finaliser l’ensemble du manuscrit, étayer toutes les sources citées, ajouter des annexes utiles) puis à l’impression du premier tirage.

La préface est signée Jean-Marc Montegnies, président d’Animaux en Péril (Belgique), partenaire de longue date du CRAC Europe et témoin privilégié de l’ensemble des événements relatés.

L’ouvrage est disponible partout, en particulier dans la boutique en ligne du CRAC Europe (frais de port gratuits), sur le site de l’éditeur, sur les principaux sites marchands (Amazon, FNAC, etc.) et chez n’importe quel libraire (sur commande s’il ne l’a pas en stock).

Mes droits d’auteur seront reversés au CRAC Europe.

Roger Lahana
______________________________

Présentation éditeur :

8 octobre 2011. À Rodilhan, une petite commune du Gard, se déroule la finale de « Graine de Toreros », un concours qui permet à des jeunes gens de mettre à mort des veaux en les transperçant de diverses armes blanches suivant le rituel codifié de la corrida espagnole.

Ce jour-là, quatre-vingt-quinze militants anti-corrida sont présents pour empêcher le « spectacle », déployant banderoles dans les gradins et s’attachant les uns aux autres au milieu de la piste. Ils vont alors être victimes d’un déluge de violences en réunion aussi inattendu qu’inouï : des dizaines de spectateurs, y compris le maire de Rodilhan, les rejoignent dans l’arène et commettent de multiples exactions à leur encontre pendant près d’une demi-heure avant de finir par les évacuer.

Comme toujours, ce sont les défenseurs des animaux qui sont victimes de violence, mais cette fois, les faits ont été intégralement filmés. Soixante-dix plaintes sont déposées. Dix-huit des agresseurs sont identifiés grâce aux vidéos et poursuivis.

14 et 15 janvier 2016. L’audience en première instance a lieu à Nîmes.

Le présent ouvrage retrace l’histoire de ce déferlement de haine et de ses conséquences pendant les quatre et demi qu’a duré la procédure, depuis l’action initiale jusqu’au procès, dont le déroulement est retranscrit en détails.

Le jugement a été rendu le 14 avril 2016. Sur les dix-huit prévenus, quinze ont été condamnés de façon définitive et deux ont fait appel. Au-delà des circonstances et des suites juridiques de cette affaire dans les années à venir, une seule question doit être posée : peut-on se faire justice soi-même et user de violences inconsidérées envers autrui ?

Editions du Puits de Roulle, collection Être sensible
282 pages, 20 €. ISSN : 2271 – 2682. ISBN : 978-2-36782-030-9